|

|

|

|

|

|

Le monde de la nuit sent parfois le soufre, 
et la discothèque est ici contre toute attente un théâtre imprévu de la cruauté où la vengeance est une forme 
de justice qui punit les bourreaux. Sous son titre improbable, ce thriller politique est d’abord un récit collectif ancré dans l’histoire : la guerre sale des dictatures latinos dont les crimes sont restés impunis, sauf exceptions. Mais il ne s’agit pas d’un roman historique : c’est un roman sur l’histoire, et même contre l’histoire, qui est toujours prête à se répéter, si l’on n’y prend garde, comme une mauvaise farce aux accents funestes. Cette odyssée ténébreuse emporte le lecteur dans un tourbillon d’épisodes où crime et châtiment 
ne se dissocient plus. Au cœur de l’action se tient une femme qui est la narratrice principale de la tragédie. 
Et ce roman choral d’ordre existentiel, qui grouille de personnages, est constamment soutenu par une écriture incisive qui va très vite avec des mots très sobres. Ce livre est un monde, et ce monde est le nôtre, sous ses dehors exotiques : un monde en deuil de son humanité.
Le Faune | 19, avenue Diderot 92330 Sceaux | 06 76 63 93 18 | contact@lefaune-editeur.fr Conception : www.florencecailly.com